Plus d'infos

L'équipe

L'indice des paradis fiscaux pour les sociétés (CTHI) est un exemple de travail d’équipe. Nous listons ici les personnes qui sont étroitement liées à la conception et à la recherche autour du CTHI 2019. En fin de compte, l’ensemble de l’équipe Tax Justice Network alimente la recherche autour du CTHI. En outre, un certain nombre de chercheurs externes ont participé à la création du CTHI.

Markus Meinzer, coordinateur CTHI

Markus Meinzer est analyste principal et directeur du réseau Tax Justice (TJN) et a été le chercheur principal sur l'indice d'opacité financière (FSI). Il est l'auteur du livre Steueroase Deutschland (Paradis fiscaux en Allemagne), publié en 2015 chez CH Beck, et est le chercheur principal de TJN pour le projet de recherche européen « Combattre la fraude fiscale et autonomiser les régulateurs » (COFFERS, Horizon 2020). Il a étudié l'économie du développement dans le cadre de son diplôme en sciences politiques à l'Université libre de Berlin et a participé à un échange avec l'Université du Sussex (Royaume-Uni).
Suivre son actualité http://steuergerechtigkeit.blogspot.com et @markusmeinzer.

Moran Harari, coordinateur adjoint du CTHI

Moran Harari est chercheuse au sein du réseau Tax Justice (TJN) et est également directrice de TJN Israël (TJN IL), qui est basé à la faculté de droit et des affaires de Ramat-Gan. Moran a terminé sa licence en droit à l'Université hébraïque de Jérusalem et son Master en droit de l'homme à l'University College London (UCL). Elle a travaillé pendant plusieurs années en tant que juriste fiscal à Tel-Aviv et a travaillé dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises à Londres et en Israël.

Le reste de l'équipe en ordre alphabétique

Mark Bou Mansour

Mark Bou Mansour est le coordinateur de la communication du réseau Tax Justice. Il est chargé de diffuser les résultats de l'organisation à travers divers canaux numériques et traditionnels. Avant de rejoindre le réseau Tax Justice, Mark a occupé des postes de communication au sein de diverses organisations à but non lucratif nationales et internationales basées au Royaume-Uni. Mark a obtenu un diplôme de troisième cycle de l'Université du Sussex après avoir obtenu son diplôme de troisième cycle de l'Université américaine de Beyrouth.

John Christensen

John Christensen est économiste et auditeur légal. Il est actuellement président du réseau Tax Justice, qu'il a cofondé. Il est ex-conseiller économique du gouvernement de Jersey. En plus de son travail avec TJN, il est membre du conseil d'administration de Tax Inspectors Without Borders @TIWB_news. Il a été décrit par le Guardian comme « la figure de proue improbable d'une campagne mondiale contre l'évasion fiscale ». Ses recherches sur la finance offshore ont été largement publiées dans des livres et mises en exergue dans plusieurs documentaires.

 Alex Cobham

Alex Cobham est économiste et directeur général du réseau Tax Justice. Il est également membre fondateur du groupe de pilotage de la Commission indépendante pour la réforme de la fiscalité internationale des entreprises et du groupe de conseil technique pour le Fair Tax Mark. Ses recherches portent sur l'ampleur et l'impact de l'évasion et de la fraude fiscales sur le développement, ainsi que sur les inégalités. Son nouveau livre The Uncounted sera publié en décembre 2019.

Maïmouna Diakité

Maïmouna Diakité est chercheuse au sein du pôle africain francophone du réseau Tax Justice. Basée à Dakar, au Sénégal, elle collabore aux projets de l'indice d'opacité financière (FSI) et l'indice des paradis fiscaux pour les sociétés (CTHI) du Tax Justice Network. Doctorante en économie au CERDI (Université de Clermont-Auvergne, France), elle est spécialisée en fiscalité et en économétrie appliquée. Avant de rejoindre le réseau Tax Justice, elle a acquis une expérience de la mobilisation en matière de taxation intérieure dans les pays en développement (harmonisation fiscale, efficacité des systèmes de TVA et taxation des revenus des industries extractives) auprès de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine, du département Politique fiscale du FMI et plus récemment comme économiste consultante pour la Banque mondiale.

Rachel Etter-Phoya

Rachel Etter-Phoya est chercheuse auprès du pôle anglophone africain du réseau Tax Justice. Basée à Lilongwe, au Malawi, elle travaille sur l'opacité financière au sein de Tax Justice Network et le projet Tax Advocacy in Africa (FASTA). Avant de rejoindre le réseau TJN, Rachel a soutenu le réseau Natural Resources Justice et a publié What You Pay Malawi. Rachel a également travaillé comme spécialiste principale des recettes au ministère des Ressources naturelles, de l'Énergie et des Mines du Malawi et a conseillé un certain nombre d'organisations œuvrant dans les secteurs de l'open data, la lutte contre la corruption et les industries extractives. Parmi elles : l'Open Society Initiative de l'Afrique australe, OpenOil, Open Knowledge International et Ressources for Development.

Andres Knobel

Andres Knobel est chercheur pour le réseau Tax Justice (TJN). Il a étudié le droit à l'Université de Buenos Aires et a participé à un échange étudiant avec l'Université Columbia de New York. Il a obtenu une maîtrise en droit et en économie à l'Université Di Tella, axée sur le droit fiscal et les politiques publiques. Ses travaux portent sur les bénéficiaires effectifs, les trusts offshore et l’échange automatique d’informations bancaires.

Shanna Lima

Shanna est chercheuse pour le projet FASTLA sur l'opacité financière et pour le plaidoyer fiscal en Amérique latine au sein du réseau Tax Justice. Elle est titulaire d'une maîtrise en études du développement de l'Institut d'études sur le développement (IDS) de l'Université du Sussex et en économie de l'Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ). Avant de rejoindre le réseau Tax Justice, Shanna a travaillé pendant plusieurs années en tant que chargée de comptes à la Banque brésilienne de développement.

Lucas Milan

Lucas Millán est chercheur pour l'indice d'opacité financière (FSI) et sur l'indice des paradis fiscaux pour les sociétés (CTHI) du réseau Tax Justice. Il a étudié en France et aux États-Unis, où il a obtenu des licences au sein des universités Pierre et Marie Curie et Panthéon-Assas, puis des masters aux universités de Paris-Sorbonne et de Boston. Son parcours académique l'a conduit des mathématiques au droit en passant par relations internationales et enfin au droit et politiques fiscales. Au cours de son cursus, Lucas s'est également familiarisé avec le langage de programmation R. En étroite collaboration avec les autres membres de l'équipe du réseau Tax Justice, il étudie les aspects techniques de l'évasion fiscale des entreprises, perçant le voile de complexité juridique pour s'attaquer aux politiques fiscales dommageables dans le monde entier.

Nicholas Shaxson

Nicholas Shaxson est un journaliste qui travaille à temps partiel pour le réseau de Tax Justice. Il est l'auteur du livre Poisoned Wells sur l'industrie pétrolière en Afrique, publié en 2007 ; ses publications les plus récentes sont Treasure Islands, publiées en 2011 en 10 langues, et The Finance Curse, publiée en 2018.  

 

Chercheurs externes

Leyla Ates

Leyla Ates est diplômée de la faculté de droit de l'Université d'Istanbul, en Turquie. Elle est titulaire d'une licence et un doctorat en droit fiscal de l'Université de Marmara, en Turquie. Elle a également obtenu une licence en droit à l’Université du Wisconsin, aux États-Unis. Elle est actuellement professeure associée de droit fiscal à la faculté de droit de l'Université d'Istanbul Kemerburgaz, en Turquie. Ses recherches portent sur la fiscalité des revenus, la fiscalité internationale et la politique fiscale.

Petr Janský

Petr Janský est un économiste spécialisé en finances publiques et en économie internationale et de développement. Il travaille en tant que professeur assistant à l'Université Charles de Prague et chercheur à l'Académie tchèque des sciences. Il publie les résultats de ses recherches dans des revues spécialisées et conseille les décideurs. Dans le cadre de ses recherches sur l'impact des flux financiers illicites sur les pays à faible revenu, il a collaboré avec des organisations internationales telles que le Centre pour le développement mondial, Oxfam et Christian Aid.

Mustapha Ndajiwo

Mustapha est un chercheur et un expert en fiscalité. Avant de rejoindre le réseau Tax Justice, il a travaillé pendant plus de sept ans en tant que responsable des impôts au Service fédéral des recettes intérieures du Nigeria. Il a de l'expérience en audit fiscal, en éducation des contribuables et en analyse de politique fiscale. Mustapha est titulaire d'une licence en économie et d'une maîtrise en politique et administration fiscale et est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Afrique du Sud. Mustapha est également membre du BEPS Monitoring Group, du Chartered Institute of Taxation du Nigeria et du Nigerian Tax Research Network.

Miroslav Palanský

Miroslav Palanský est candidat à un doctorat en économie à l'Université Charles de Prague. Ses recherches portent notamment sur les finances publiques, la fiscalité, l’économie politique et l’économie du développement. Il est titulaire d'une maîtrise en économie de l'Université Charles et en économétrie de la faculté d'économie Aix-Marseille. Outre ses recherches académiques sur l'évitement fiscal international des entreprises, il travaille sur le financement politique chez EconLab, une organisation à but non lucratif basée à Prague.

 

Remerciements

Soutien financier

Nous sommes très reconnaissants du soutien financier qui a rendu ce projet possible, en particulier le financement du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne au titre de la convention de subvention n° 727145. En savoir plus sur www.coffers.eu.

 

 

Soutien de la recherche

Nous avons organisé deux ateliers CTHI pour discuter avec les experts des indicateurs et de la méthodologie CTHI. Nous avons reçu d'excellents commentaires et contributions :

– Atelier CTHI à Lima le 12 juin 2018 parallèlement à la conférence annuelle de TJN co-organisée avec Latindadd à Lima au Pérou les 13 et 14 juin 2019 ; et

— CTHI au Maroc le 12 septembre 2018 en tant que réunion parallèle du 4e congrès annuel du Réseau de recherche sur la fiscalité de l'Afrique (ATRN).

Données sur la présence de sociétés multinationales fournies par Corplink.

Propriété intellectuelle

 

L’indice des paradis fiscaux pour les sociétés (CTHI) de Tax Justice Network Limited est licencié sous https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Si vous avez d'autres questions, veuillez nous contacter ici